Meilleurs vœux 2018

 

A vous tous, membres de l’ADPCR, usagers des transports publics et en particulier du transport ferroviaire, qui venez régulièrement ou occasionnellement consulter notre site internet, au nom du conseil d’administration de l’ADPCR, je vous adresse nos meilleurs vœux de bonne santé, de paix et de bonheur pour 2018.

Si 2017 restera comme une année de préparation de la grande réforme des transports publics voulue par la Région Normandie en 2020, elle aura également été marquée par la mise en place de nouvelles instances de concertation entre la Région Normandie, la SNCF, les associations d’usagers et les élus. Ce fût aussi, pour la Région, l’occasion de lever un coin du voile sur ses projets de nouvelles dessertes et de nouvelle tarification.

2017 n’a pas connu de réelle amélioration au niveau de la qualité du service des TET entre Paris et Cherbourg, pénalisée par les multiples travaux de voie, l’encombrement de la section Paris-Mantes et le vieillissement du  matériel Corail. Cet automne, sur Paris-Granville, le plan "Adhérence" a presque réussi à nous faire oublier la chute des feuilles mortes. Malheureusement l’arrivée des TGV (lowcost) OUIGO en gare de Vaugirard est loin d’améliorer les conditions d’accès aux trains en direction du sud de la Normandie. Il est urgent qu’en 2018 nos trains reviennent en gare de Montparnasse-1 comme le souhaite le Président Morin.

La ligne Caen-Rennes est à nouveau fermée pour 4 mois. Les travaux de signalisation permettant la mise à voie unique de la section Avranches-Dol-de-Bretagne devrait ainsi mettre un point final à la modernisation engagée depuis bientôt 20 ans grâce aux actions de l’ADPCR. Espérons que les usagers retrouveront le chemin des gares du Sud-Manche. Pour  cela, la Région doit absolument prendre en compte nos propositions. Ainsi, la nouvelle desserte de Granville à Rennes via Pontorson-le Mont-Saint-Michel  doit impérativement être renforcée et mise en correspondance avec les nouveaux trains Granville-Caen annoncés pour fin 2018.

Autre point d’inquiétude en 2018, les projets de fermeture des guichets dans de nombreuses  gares normandes. L’ADPCR est contre et souhaite une mobilisation générale avec tous les élus concernés afin de démontrer à la SNCF qu’elle fait fausse route et prépose à la Région de fausses économies. Au contraire, la gare doit être redéfinie comme  le pôle central de toutes les mobilités.

Dans le cadre de la loi NOTRe, le 1er septembre 2017, la compétence Transport routier interurbain a été transférée des Départements aux Régions. Voilà une bonne occasion de mettre en cohérence l’ensemble de la mobilité en Normandie. En  2018, l’ADPCR fera des propositions de nouvelles dessertes routières visant à supprimer de nombreux doublons et à mieux desservir nos  territoires ruraux. N’hésitez pas à nous fairepart de vos propositions en utilisant la rubrique « Contact /votre avis d’usagers » de ce site.

Enfin, je vous invite à participer, le 3 février à Granville à l’Assemblée Générale de l’ADPCR. A cette occasion, nous organisons un grand débat sur le thème "L’Ouest de la Normandie au cœur des nouvelles mobilités". Ce sera l’occasion de revenir sur l’ensemble des projets de la Région et de montrer notre détermination quant à la défense du transport public et du train en particulier. Plus nous seront nombreux plus notre voix comptera et plus nous serons entendus.

 

Xavier Jacquet

 

Président de l’ADPCR


Actualites
15-12-2017

Le dernier bulletin est en ligne

Le dernier bulletin ADPCR-INFOS (Décembre 2017) est à la disposition de nos adhérents dans l'espace...
14-12-2017

Usagers de la ligne PARIS-GRANVILLE

Prenez connaissance du plan d'action 2017 contre les feuilles mortes et de son bilan